« Styx Magazine » : 20 ans, ça se fête !

Ce qu’on attend avant tout d’une publication sur Mylène Farmer, c’est une certaine qualité. Ceux qui ont conçu et réalisé un « Styx magazine » spécialement consacré à l’album L’Autre ont relevé le défi avec brio. Vingt ans, ça se fête ! Grâce à ce hors-série luxueux, vous vous replongerez avec délices dans une la période la plus faste de la star. Maquette soignée, photos inédites, interviews inattendues (celle de Thierry Rogen,à qui l’on doit la sirène entêtante de Désenchantée, vaut le détour)… Voilà enfin un référentiel qui mérite que les fans cassent leur tirelire. Quoique… Comparativement à d’autres publications, le prix (25 euros) est plutôt raisonnable.

Publicités

« Je reviens bientôt » dans « Femme Actuelle »

Dans Femme actuelle de ce lundi, la rubrique « les rendez-vous de la culture » évoque le nouvel album de Johnny, l’exposition Manet au musée d’Orsay, le nouveau Umberto Ecco, mais aussi Je reviens bientôt, mon dernier livre, grâce à une jolie chronique signée Charles Rouah…

Sidaction : Mylène absente, Cabrel présent !

 

Le 2 avril, Mylène et Cabrel n'ont aucune chance de se croiser dans les coulisses de l'émission de France 2. Dommage...

Pour la grande soirée du Sidaction, le 2 avril sur France 2, Line Renaud avait, dans un premier temps, réussi à convaincre Mylène d’être présente – certains avaient évoqué la possibilité que les deux femmes y interprètent le duo C’est pas l’heure. Mais la rousse a fini par décliner l’invitation, apparemment pour des questions d’agenda.

En revanche, Francis Cabrel sera présent, lui, pour soutenir la lutte contre le Sida et encourager les téléspectateurs à verser des dons. Il pourrait y interpréter un duo, mais on ignore encore avec qui – il se murmure que ce pourrait être Claire Keim, dont il parraine l’album, et qui sera elle aussi sur le plateau du Sidaction. Pour s’en assurer, le mieux est encore de regarder France 2 ce soir-là…

« Direct Matin » aime « Je reviens bientôt »

Avec une diffusion approchant le million d’exemplaires, Direct Matin est désormais le quotidien le plus lu en France. Ce matin, les pages « culture » mettent en lumière mon dernier livre, Je reviens bientôt… 

Sous le charme de Patricia Kaas

 

C’est une femme douce, belle et souriante que j’ai eu la chance de rencontrer aujourd’hui. 

 

Dans l’après-midi, j’ai passé une heure délicieuse avec Patricia Kaas, dans un café proche de l’Elysée. C’était dans le cadre d’une interview à l’occasion de la sortie de son autobiographie, Dans l’ombre de ma voix (parue chez Flammarion). Un livre touchant de sincérité où la chanteuse revient sur ses origines, les drames qui ont jalonné son parcours, évoquant même les hommes qui ont compté pour elle.

Accompagnée de Tequila, la petite chienne qui ne la quitte pas (et qui est venue se blottir sur mes genoux), elle s’est montré désarmante de naturel, posant sa voix grave avec douceur, répondant aux questions avec générosité, sans tricher ni chercher à contrôler son image. Sa simplicité m’a ému, et j’ai quitté ce café à regret, après avoir embrassé Patricia, avec l’envie de réécouter toute sa discographie…

 

« GQ » aime « Je reviens bientôt »

Sur le site du magazine GQ, au sein d’un dossier intitulé « Gueules d’écrivains », où figurent notamment Nicolas Fargues ou Serge Doubrovsky, Jacques Braunstein évoque « Je reviens bientôt », mon dernier livre. L’article est illustré par une photo inédite signée Renaud Montfourny.
GUEULES D’ÉCRIVAINS

Hugues Royer – Je reviens bientôt (Michalon)

Journaliste à Voici, écrivain (Mille et une raisons de rompreMémoire d’un répondeur…), polygraphe de talent (La société du peopleMylène…)… Hugues Royer s’essaie ici à un roman plus personnel. Lorsqu’il apprend le cancer de son père, il se souvient de son enfance hors norme… Fils d’agriculteur mais vivant dans un château mal chauffé et sans un sou… Il se lance dans la chronique de cette mort annoncée avec ce roman intime et puissant. « Il y a quelques mois, j’écrivais avec l’espoir de le sauver. Désormais, j’ai revu mon ambition à la baisse. Je me dis que tant que mon récit n’est pas achevé, il ne peut pas mourir. J’avance vite, mon père m’inspire. J’écris parce qu’il respire encore. »

© Renaud Monfourny

« Je reviens bientôt » sur France 5 (la vidéo)

 

Le 15 février, j’étais l’invité du Magazine de la Santé, sur France 5, pour évoquer Je reviens bientôt, mon dernier livre. Et je dois avouer que j’ai été touché par l’accueil très chaleureux de l’équipe qui met en boîte cette émission.

Mention spéciale à Michel Cymès et Benoît Thévenet, mes interlocuteurs, qui m’ont posé des questions pertinentes et sensibles. Si vous avez manqué ce moment, je vous laisse le découvrir…