Mylène : retour sur l’épisode tragique de 1991

Retour, dans l'émission Star Story, sur le funeste fait divers qui a coûté la vie à un réceptionniste de Polydor en 1991...

John Lennon, Madonna, Björk et, bien sûr, Mylène Farmer : les plus grandes stars ont été victimes de stalkers, ces fans extrêmes capables de traquer leur idole. Un reportage diffusé dimanche, à 20h40, sur Direct Star tente de mieux comprendre ce phénomène, qui fait parfois vaciller l’amour inconditionnel en passage à l’acte violent.

Sollicité par le journaliste de Direct Star, j’ai évoqué le funeste épisode du standardiste abattu par un fan de Mylène en 1991. Ce sera la première fois, à ma connaissance, qu’un  reportage revient aussi longuement sur ce fait divers tragique qui avait, à l’époque, beaucoup affecté la star.

Publicités

« Le Journal de Paris », le retour…

Demandez-le en kiosque ou rendez-vous sur contact@journaldeparis.com

Il y a 235 ans naissait le premier quotidien de la presse française. A l’initiative de David d’Equainville, Le Journal de Paris renaît aujourd’hui, après une longue interruption. Il paraîtra tous les deux mois et se propose de porter un regard « asynchrone » sur la société. En kiosque depuis le 17 avril, le premier numéro coïncide avec la réouverture du Palais de Tokyo. D’où la thématique sur l’art et ses définitions. Avec deux exclusivités : les interviews de François Hollande et de Nicolas Sarkozy, qui livrent leur définition de l’art. Le rédacteur en chef m’a proposé d’écrire un texte sur mon expérience d’artiste contemporain. Je vous le livre…

Mylène : un album 100% Boutonnat en décembre 2012

Pas de nouvelles de Mylène ? Normal, elle travaille. Avec la complicité de Laurent Boutonnat, elle prépare l’album de leurs retrouvailles depuis Point de suture, en 2008. Alors qu’il a pu être question, au départ, selons certains, d’un panachage mêlant d’autres talents (pourquoi pas Red One, qui a permis à la star d’ajouter un tube à sa discographie ?), Laurent Boutonnat a souhaité être le seul maître d’oeuvre de l’opus.

En plus de l’exigence purement artistique (certains ont reproché à Bleu Noir de manquer de cohérence), la présence exclusive du mentor historique de Mylène s’explique par le souhait de créer un album calibré pour la scène. Il ne fait plus guère de doute, en effet, que la chanteuse va entamer une grande tournée en 2013.  La dernière ? Certains le pensent ou le déplorent déjà…

De même, plusieurs sources indiquent qu’il pourrait s’agir du dernier album studio de Mylène, dont on sait qu’elle n’a jamais voulu livrer « le combat de trop ». Une hypothèse qui ne peut que le rendre encore plus précieux à nos oreilles…

COMMANDER LA BIO DE MYLÈNE

Claude Miller n’est plus…

Claude Miller vient de s'éteindre des suites d'un cancer, à 70 ans. C'était un cinéaste subtil et dérangeant.

Je me souviens du choc  qu’a constitué pour moi La meilleure façon de marcher, son premier film. Je l’ai vu à la télévision, et j’ai été scotché par le face à face entre les deux Patrick, Dewaere et Bouchitey. Assurément un film d’apprentissage, de ceux qui vous confortent dans votre sentiment qu’il n’est pas interdit d’être différent, d’échapper à la norme brutale, de préférer le théâtre au football sans cesser pour autant d’être un garçon.

Claude Miller a filmé avec beaucoup de finesse la quête identitaire, le mal être des individus qui veulent grandir et échapper au diktat de la répétition. Les premiers émois de l’adolescente de L’Effrontée ne disent pas autre chose que cela. Un autre film marquant de Claude Miller, toujours subtil dans les situations, toujours juste dans les dialogues.

Il nous laisse un Thérèse Desqueyroux qui devrait sortir dans quelques mois.  Un film que ses nombreux admirateurs ne manqueront pas d’aller voir dans les salles…

Mutine reprend « California »

Reprise par Mutine, California trouve un second souffle. Ce qui confirme les qualités originelles de ce beau titre signé Farmer/Boutonnat.

C’est une surprise : le duo Mutine reprend California, une des pépites (le meilleur titre, sans doute) de l’album Anamorphosée de Mylène Farmer. Et c’est une belle réussite. Portée par de nouveaux arrangements, la chanson en devient planante, envoûtante, suscitant une forme d’addiction hypnotique. Vous en pensez quoi ?

C’était un autre 1er avril…

 

A deux pas du Lutétia, un après-midi de mars. Quelques jours avant le buzz...

Outre le canular du coup de fil au Ritz (voir mylene.net), j’avais organisé, pour le 1er avril 2009, une rencontre amoureuse entre les deux monstres sacrés de la chanson, avec le concours d’une équipe authentique de paparazzis : Mylène et Johnny. Les passants présents dans le quartier ce jour-là qui s’y étaient laissé prendre…