Jérôme Dahan n’est plus…

 

Avec Laurent Boutonnat (à gauche), Jérôme Dahan avait été l'un des artisans des débuts de la carrière de Mylène...

 

Sans « Maman a tort », Mylène Farmer aurait-elle fait la carrière qu’on lui connaît ? Ce qui est certain, c’est que sans Jérôme Dahan, la chanson n’aurait pas existé. Cet ami de Laurent Boutonnat, qui va organiser le casting permettant de « recruter » Mylène pour interpréter ce titre, est donc bien à l’origine, en 1984, de la carrière de celle qui n’est pas encore rousse. On lui doit en partie la musique et, surtout, les paroles, de cette comptine licencieuse dont le thème a été imaginé en communion avec Laurent Boutonnat. Par la suite, pourtant, l’échec du deuxième single, « On est tous des imbéciles », et l’entrée en lice de Bertrand Le Page vont peu à peu éloigner Jérôme de l’écurie Farmer-Boutonnat. 

Le lundi 11 octobre, Jérôme Dahan s’est éteint des suites d’une longue maladie contre laquelle il luttait depuis des années. Cet artiste multi-talents avait connu, il y a quelque temps, une rémission qui lui avait permis de s’investir dans de nouveaux projets. Même s’il ne faisait plus partie des proches de Mylène, celle-ci lui avait discrètement rendu visite il y a plusieurs mois. Il a été enterré le 15 octobre, en présence de sa famille et de ses amis proches. La chanteuse ne s’est pas déplacée. Elle n’a pas non plus fait envoyer de fleurs. Heureusement, je suis certain que tous ses fans auront une pensée pour Jérôme…

Advertisements

Un commentaire

  1. Me revient cette matinée de mars 84 où deux jeunes mecs viennent présenter un single chez Michèle Halberstadt sur Radio 7. Il fait beau sur Paris ce matin-là, un franc soleil efface l’hiver, est ce un signe ? Ils disent qu’ils ont auditionné plusieurs filles et qu’une étrange à finalement été choisie pour chanter ce qu’ils ont concocté dans leur fantasme partagé. La chanson diffusée, tous les auditeurs de quelque discernement savent que c’est un tube et qu’il fera date. Les deux jeunes mecs en veulent, ils ont manifestement du talent même s’ils sont alors aussi inconnus l’un que l’autre, on sent le temporaire de la chose.

    La suite, tout le monde la connait…

    AO


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK