La célébrité selon Gaga

Pour la promo de son parfum, Gaga nous a livré, le temps d’une performance unique, sa définition e la célébrité.

Certains voudraient ne voir en elle qu’une pâle copie de Madonna, mais Lady Gaga est bien plus que cela : une femme qui a intégré tous les codes de l’art contemporain et qui les utilise souvent avec talent pour se maintenir au sommet. Elle vient d’en offrir une nouvelle preuve lors du lancement de son parfum, Fame, le 13 septembre, au musée Guggenheim de New York, en réalisant une performance, « Sleeping with Gaga » : endormie dans un flacon géant, elle s’est laissé toucher les mains par ses fans célèbres (parmi lesquels Marc Jacobs, Jason Wu, Yoko Ono ou Lindsay Lohan), alors qu’on entendait des chansons d’Edith Piaf, l’une de ses idoles.

Une métaphore de la célébrité selon Gaga : un état « monstrueux » qui repose sur une relation à la fois distante et proche avec le public. Oui, la célébrité est un spectacle (Debord l’a écrit avant elle), et il n’est pas de spectacle sans spectateurs. C’est pourquoi la « mother monster » semble si prompte à communiquer avec ses « little monsters » via les réseaux sociaux. La musique elle-même n’est plus une fin en soi, mais un vecteur d’émotions. Et Gaga n’est pas seulement une chanteuse : c’est une artiste totale.

Advertisements

Un commentaire

  1. Effectivement, Lady GaGa a tout compris. Je le pense depuis toujours.
    Elle arbore un nouveau look brun qui lui va à ravir.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK