Le best-of de Mylène sera-t-il prêt pour Noël ?

Pas sûr que le best-of de la rouquine soit livré à temps sous le sapin de Noël...

 

C’est la question que se posent tous les fans de Mylène : le second best-of de la star, annoncé hier par Loïc Torino-Gilles sur france-soir.fr sera-t-il prêt à temps pour décembre ? On sait la période qui précède les fêtes très porteuse pour les ventes d’albums, mais il semblerait que la réalisation des supports soit loin d’être finalisée. Outre les plus grands succès de Mylène, plusieurs titres inédits (apparemment signés Laurent Boutonnat) pourraient en effet figurer sur la compilation. Au pire, l’album pourrait sortir début 2012…

Advertisements

7 commentaires

  1. Ne jamais oublier un fait concernant Mylène (mais aussi beaucoup d’autres personnes et autres domaines): l’attente participe fortement au plaisir final 😉 …
    D’où l’importance de la rareté de ces moments synonymes à chaque fois effervescence !
    Imaginez si chaque semaine/mois/année nous avions un nouveau disque de Mylène; spontanément je serais tenté de dire que ça me ravirait…mais alors ce pourrait être moins précieux, car moins rare !

  2. Bonjour !
    Juste un petit mot pour vous remercier d’avoir pris le temps de me dédicacer « Mylène » ainsi que « Je reviens bientôt »…
    Dans l’espoir de vous lire encore et encore…
    Cordialement !
    Pascal.
    PS : J’ai tenté de vous rédiger ce message de remerciements par le biais de votre site mais n’étant pas sur de l’envoi, je me permets de passer par votre blog…

  3. Avant de parler de 2012, petit retour 26 ans en arrière si vous le voulez bien:

    … Ce qui me frappe le plus c’est le public … Qui a tant changé depuis 😉 !

  4. Bonjour Monsieur Royer,
    Je viens de finir votre livre « Mylène » étant admiratrice de la chanteuse depuis plus de dix ans.
    Je me dois de vous féliciter car enfin, il y a un livre sur Mylène qui soit complètement différent de tout ce qu’on a pu lire sur la chanteuse ces dernières années. Vous peignez la le portrait d’une femme plus que d’une artiste. Une femme qui s’est construite avec les années et je suis très agréablement surprise du respect et de l’admiration que vous exprimez pour elle à travers votre récit.
    Vous peignez le portrait d’une femme dont le parcours est celui du combattant, vous rappelez que Mylène est une bosseuse et qu’elle n’a pas eu son succès aussi facilement, vous balayez ces images, ces clichés ridicules de la Mylène malsaine, morbide, et calculatrice que les médias cherchent tant à véhiculer. C’est vraiment génial que quelqu’un ait enfin pu faire ça au travers d’un livre sur la chanteuse!

    Je voudrais aussi évoquer quelque chose. Ca fait quelques années que je suis très intriguée par Bertrand Le Page et je suis étonnée de savoir que vous vous entendiez très bien tous les deux.
    Je crois avoir lu quelque part qu’il se sentait très lié au texte « A quoi je sers » et je n’ai pu m’empêcher, lors des concerts de 2009, de me dire que Mylène a interprété cette chanson en pensant à lui…. Vous a-t-il dit qu’il se reconnaissait dans cette chanson?
    J’ai un peu ce sentiment, du peu que j’ai pu trouver sur lui, que c’était quelqu’un de très entier, de passionné et qu’il en souffrait terriblement, que c’était au final quelqu’un de très incompris…
    J’ai entendu dire qu’Erwan Chuberre écrirait une biographie sur lui prochainement. Je pense que c’est important que l’on parle de lui. je trouve qu’il n’est pas, non pas « connu », du public de Mylène, mais pas assez reconnu….

    Merci pour votre livre, je continue de suivre votre blog et me procurerai prochainement votre livre « Je reviens bientôt ».

    Bien cordialement,
    Sarah

    • Votre commentaire me va droit au coeur, merci. Bertrand Le Page fut un de mes amis, il m’a appelé quelques jours avant de se donner la mort. Il a initié Mylène à certaines lectures qu’il affectionnait, comme « le bonheur des tristes » de Luc Dietrich, dont « A quoi je sers » est une sorte de prolongement. J’ai pensé, un moment, écrire un livre, non pas sur lui mais avec lui, mais ça ne s’est pas fait. J’espère avoir satisfait en partie votre curiosité. A bientôt…

  5. Bonsoir Sarah !
    Je me suis autorisé de lire votre commentaire et je vous rejoins lorsque vous dites que la biographie « Mylène » écrit par Monsieur Hugues Royer, est très proche de la réalité, d’autant plus que je suis un grand admirateur de Mylène Farmer depuis mes 23 ans (1988)…
    J’ai pu soumettre à Monsieur Royer que cette bio correspondait vraiment à la vraie personnalité que reflète Mylène et « Dieu » sait que j’en ai lu des livres consacrés à mon idole…
    Quand à « Je reviens bientôt », dont j’ai eu le plaisir de lire à deux reprises, je le recommande très sincèrement…Un récit bouleversant, émouvant rempli de sincérité, de forces et surtout d’Amour….un magnifique témoignage dans toute sa pudeur et qui malgré la « FIN », donne envie de continuer de se battre pour ceux qui ne sont plus…
    Au risque de me répéter, je tiens une nouvelle fois à saluer et à remercier Hugues Royer que je place parmi les grands écrivains…
    Cordialement !
    Pascal.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK