Mylène, une star toute simple

Ce que Darius Keeler, du groupe Archive, retient de Mylène ? Sa persévérance, mais aussi sa gentillesse.

 

Il aura fallu six ans pour concrétiser une collaboration entre le groupe Archive et Mylène. C’est du moins ce que révèle Darius Keeler dans une interview radio. Et le musicien de rendre hommage à la persévérance de la rouquine, qui est parvenue à ses fins sur l’album Bleu Noir. Ce qui a séduit le leader du groupe, qui n’avait jusqu’alors envisagé aucune collaboration ? « Elle est très gentille et moi, il ne m’en faut pas plus. » Et Darius Keeler d’enfoncer le clou. « D’une certaine manière, ça m’a surpris parce qu’elle est très célèbre, très riche. On s’attend à ce qu’elle soit odieuse et non, en fait elle se comporte très simplement et ça a été très agréable de travailler avec elle. »

Evidemment, ces propos n’étonneront que ceux qui regardent Mylène comme une diva capricieuse à la Mariah Carey. Les fans savent depuis longtemps que, si la star s’est toujours tenue à l’écart des paillettes, c’est pour pouvoir rester elle-même. Tendre et drôle, écrivais-je dans une biographie que nombre d’entre vous connaissent.

Ce qui étonne davantage, c’est de découvrir que Mylène est en vraie demande d’une ouverture musicale depuis des années déjà. Son album Bleu Noir n’est donc pas seulement le fruit d’une absence, celle de Laurent Boutonnat, retenu par un projet cinématographique : il correspond à une volonté de la chanteuse de s’ouvrir à d’autres collaborations. Volonté qui, on le sait, était largement partagée par les fans, aussi respectueux soient-ils de Laurent Boutonnat.

 

 

Publicités

2 commentaires

  1. Vous avez raison de souligner la vrai information inédite de cette interview radio, soit la recherche depuis plusieurs années de la part de Mylène d’autres collaborations que celle de Laurent Boutonnat. Cela explique plus aisément, la sortie, que personne n’attendait si rapide, de l’album Bleu Noir, de la part d’une artiste qui a l’habitude de peaufiner ses compositions sur une certaine durée. En fait cette sortie qui nous avait parue précipitée, était en fait mûrie de longue date et correspond donc mieux à ce que nous connaissons du rythme de travail de Mylène. L’implication de Laurent Boutonnat majoritairement dans le cinéma ces dernières années, exception faite de la préparation de la tounée du Stade de France en 2009, a sans doute poussé Mylène dans cette voie. N’oublions pas qu’ à ses début, c’est lui qui avait encouragé Mylène dans l’écriture de ses propres textes de chansons parce que la composition des musiques lui prenait tout son temps, aussi il en a peut-être été de même pour la recherche de nouveaux compositeurs.

    • Oui, Laurent Boutonnat a sans doute aussi besoin d’exister indépendamment de Mylène. Merci pour votre analyse.


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s