J’ai serré la main de Houellebecq

 

La plus grande star de la littérature française déteste les bains de foule.

 

Vingt-cinq minutes que je poireautais au milieu de la foule rassemblée dans le salon du premier étage du Théâtre de l’Odéon, juste en face de Flammarion, la maison d’édition à l’honneur ce soir. Et puis, soudain, une clameur : il est arrivé ! Il portais cette parka verte de bonne facture dont il vante la solidité dans son dernier roman, « La carte et le territoire », celui-là même qui vient de recevoir le prix Goncourt 2010.

Il a fait un discours succinct, presque inaudible, d’une voix faible. Je n’ai retenu que quelques bribes de phrases (« C’est mieux que ce soit moi pour la France, qui traverse en ce moment une période morose. »)

Il a cédé la parole à Frédéric Beigbeder, puis remercié Teresa Cremisi, son éditrice actuelle, puis Raphaël Sorin, qui l’avait repéré il y a plus de dix ans.

Et puis, il a consenti à prendre un bain de foule, lui qui déteste les mondanités. Son visage était crispé et souriant à la fois, il s’était réfugié sur une planète intérieure pour échapper à tous ceux qui voulaient grignoter une part de sa gloire.

Je me suis approché comme les autres, sans honte. Et je lui ai serré la main. Elle était chaude et souple, une main élastique. Il m’a dit « merci » sans chercher à savoir qui j’étais. Juste un lecteur anonyme parmi d’autres. Dans l’assistance, je suis persuadé que neuf personnes sur dix avaient lu « La carte et le territoire ».

Après quelques dialogues furtifs (avec Rémi Pernelet, Marc Weitzman, Jacques Braunstein, Philippe Vandel, Frédéric Beigbeder, Thierry Billard, Sandie Rigolt, Vivien Boyer, Basile De Koch), je me suis faufilé jusqu’au vestiaire pour récupérer mon manteau et mon sac à dos. Moi non plus, je n’aime pas trop la foule. En rentrant à la maison, je suis allé embrasser mes filles de six ans qui étaient sur le point de s’endormir. Je leur ai expliqué en chuchotant pourquoi Papa était rentré tard ce soir. Demain, je leur montrerai un livre de Houellebecq.

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s