Jean-Philippe Chatrier n’est plus

 

Il était acteur, grand reporter, mais surtout c'était un homme de coeur.

Au cinéma, Jean-Philippe Chatrier avait été le fils de Belmondo (dans « Itinéraire d’un enfant gâté ») et de Bernard Tapie (dans « Hommes femmes mode d’emploi »). Pour « Paris Match », il était grand reporter et un interviewer de grand talent. Dans le monde des lettres, il prêtait notamment sa plume à l’explorateur Nicolas Vanier.

Cet homme aux manières toutes britanniques, toujours élégant, aimait les dialogues de Michel Audiard et savait raconter mille et une anecdotes sans jamais se donner le beau rôle. Le 6 juillet, cet ami a succombé à une crise cardiaque, à 54 ans, en effectuant son footing dans le bois de Boulogne.

Fils de Philippe Chatrier, qui a donné son nom à un court de tennis de Roland-Garros, Jean-Philippe aura connu une existence riche en rebondissements. Malgré tout, il n’a pas pu achever le roman de sa vie qu’il projetait d’écrire. Son sourire toujours bienveillant va cruellement nous manquer…

Advertisements

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK