« Tournée »… manège !


C’est un tourbillon qui nous entraîne dans le cerveau en fuite d’un producteur qui veut donner du sens à sa vie. Auparavant, il faisait des émissions de télé merdiques. Désormais, il offre à une troupe d’Américaines l’opportunité de jouer en France. Numéros de strip-tease baroques qui évoquent ceux des travestis dans les cabarets de province. Mais un mur résistera au goût de liberté dont il veut jouir : celui de Paris. Pour son premier film, Mathieu Almaric réussit l’exploit de nous faire croire à ce monde factice dont il filme les coulisses, femmes dont les formes généreuses semblent trahir l’immensité du coeur. Il campe un personnage traqué dont le regard halluciné trahit l’angoisse de mort, enfant perdu en quête d’une mère qui le rassure. Rarement on avait senti un lien aussi intime entre le sens du spectacle et l’urgence de vivre. 

Un enfant perdu se réfugie dans le giron de femmes girondes.

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK