Toy Story 3, préparez vos mouchoirs

Andy a grandi. Il se prépare à entrer à l’Université. Ses jouets, eux, n’ont pas pris une ride. Ils doivent s’inventer une nouvelle vie sans Andy. Vont-ils finir dans un sac poubelle au milieu des ordures ménagères ? Vont-ils prendre la poussière dans un grenier ? Ou vont-ils être maltraités par les enfants turbulents d’une garderie ? 

Dans le troisième (et dernier) volet de la sage « Toy Story », que j’ai eu la chance de voir aujourd’hui à Disneyland Paris, lors d’une projection destinée à la presse, c’est le sentiment de nostalgie qui prévaut. Comme si l’enfance, pour les auteurs du dessin animé, était un paradis perdu dont on ne sort qu’à reculons . En témoigne cette séquence bouleversante où tous les personnages clés, Woody, Buzz l’Eclair,  Jessie et les autres, se donnent la main, persuadés qu’ils vont finir carbonisés dans une décharge municipale. N’est-ce pas justement cette prise de conscience de notre condition des mortels qui nous sort brutalement d’une certaine forme d’innocence ?

Malgré les gags (Buzz toujours aussi désopilant), malgré l’action (dont la 3 D contribue à renforcer les effets spectaculaires), on sort de ce film chamboulé, en se demandant si l’âge adulte n’est pas, au fond, une punition. Et si c’était vrai ?

Cette fois, Woody nous file le bourdon...

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s