La France n’a plus l’esprit d’équipe

Zidane l’a dit, il restera de ce Mondial 2010 l’image des Bleus refusant de s’entraîner et quittant le terrain par solidarité vis-à-vis de l’expulsion de Nicolas Anelka. Au-delà de la polémique (fallait-il révéler à la presse une altercation qui s’est produite dans le lieu clos d’un vestiaire ?), c’est un peu de notre République qui souffre aujourd’hui. La victoire des égoïsmes sacrés de joueurs gâtés comme des enfants sur l’esprit de fraternité qui doit mobiliser une équipe dans une compétition de ce genre. Un scandale qu’on n’aurait pas imaginé il y a seulement quelques années. Et pourtant, lorsqu’un chef d’Etat envoie du « casse-toi pauvre con » à un importun qui l’insulte, peut-on espérer qu’un joueur réputé pour ses coups de gueule utilise un langage chatié lorsqu’il s’adresse à un entraîneur que tout un pays conspue ? Il est temps de redonner un sens à l’un des trois piliers qui fondent notre République : le fraternité.

Un commentaire

  1. Je retiens »la victoire des egoismes sacres » qui s’installe trop souvent dans notre quotidien. Serait ce la rancon d’une starisation trop rapide et infondee? du senat a la roche tarpeine…


Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • FACEBOOK